LePickup.fr est riche de nombreuses personnalités, toutes tournées vers le rayonnement et la diffusion de la marque ISUZU.

Aujourd’hui, il nous est donné d’apporter un coup de projecteur sur un de ces distributeurs, qui dans sa Normandie est engagé à fond pour la promotion d’ISUZU, dont il se plait à mettre en valeur les qualités à travers des épreuves sportives.

Un distributeur tourné vers la compétition

C’est à Nonant le Pin, au cœur de la Normandie que Denis Le Conte a repris le garage exploité par son père mais ouvert par son grand-père, en 1936.

Denis Le Conte n’a pas oublié ses dix années de compétition en tout- terrain sur un buggy, quand il était jeune, ainsi il a su développer une activité de préparation et de location de D-Max pour les rallyes : Aïcha des Gazelles, Cap Fémina Aventure et Roses des Sables.

Reconnu dans cette spécialité aux conditions de roulage difficiles et exigeantes, il n’était donc pas très étonnant que l’association le Raid des Baroudeurs, organisateur avec la Fédération Française du Camping et Caravaning (FFCC) du raid Paris-Pékin-Istambul, ne se tourne vers Denis Le Conte, pour lui demander de leur fournir un véhicule d’assistance, tant médicale que mécanique.

L’enjeu était de taille puisqu’il fallait que le D-Max, pressenti, à priori, pour ses qualités de fiabilité et de robustesse puisse couvrir-en totale autonomie- plus de 25 000 kilomètres !

Ecoutons Denis Le Conte nous parler de ce challenge :

Le défi de préparer un D-Max pour un parcours de 25 000 kilomètres en 100 jours m’a intéressé.

Je suis donc parti sur la base d’un D-Max double cabine boîte auto. J’ai privilégié un moteur strictement de série. Bien évidemment, j’ai installé des blindages alu sous le véhicule. J’ai opté pour des amortisseurs TJM et choisi des pneus Continental-tout-terrain. Une adaptation de schnorkel m’a semblé nécessaire pour apporter de l’air moins saturé de poussière, au filtre à air.

C’est tout ce que vous avez réalisé au plan mécanique ?

Oui, effectivement je souhaitais rester très proche du modèle de série, dont on connait l’excellente fiabilité. Pour le reste, j’ai choisi de monter un hard top fermé sur la benne en y ajoutant une tente de toit.

Comment s’est donc passé ce raid ?

J’avais donc mis le D-Max à disposition des organisateurs avec une malle de secours contenant des pièces d’assistance et des lubrifiants. Je leur avais demandé de surveiller les niveaux et de n’intervenir en rien, s’ils ne connaissaient pas d’alerte particulière. Quand ils ont ramené le D-Max, ils avaient en fait parcouru 34 000 kilomètres sans connaitre un souci quelconque.

En réalité, comme on peut le constater notre avisé préparateur avait misé juste en pariant sur les qualités foncières, que tout le monde s’accorde à reconnaitre au D-Max. Denis Le Conte avait considéré à juste raison, qu’une adaptation spécifique plus qu’une grosse préparation était nécessaire pour effectuer ce raid dans les meilleures conditions.

Les organisateurs ravis, n’ont pas manqué de louer trois qualités primordiales qu’ils ont particulièrement appréciées à bord du D-max. On peut les croire, ils ont eu le temps de juger en traversant : la République Tchèque, la Pologne, la Biélorussie, la Russie, la Mongolie, la Chine, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, la Russie, la Turquie et, bien entendu la France

Ils ont ainsi souligné la parfaite adaptation du D-Max à ce type d’exercice grâce à sa robustesse et sa fiabilité naturelle mais aussi, grâce à son confort de conduite, dû notamment au couple moteur intéressant et à l’efficace boîte automatique.

LePickup.fr se réjouit de la notoriété apportée par cette participation à un événement qui s’est déroulé entre le 7 juin et le 15 septembre et qu’il nous semblait opportun de mettre en valeur.

Alain Monnot

Crédit photographique: Gilles Vitry

Avec nos remerciements à l’hôtel Les Champs à Gace, Mr et Mme Parmentier