pickupPas toujours facile de bien choisir son pick-up. Conduite en zones montagneuses ou agricoles, outil de travail sur les chantiers ou compagnon de compétitions sportives, le choix du pick-up est un choix rationnel qui s’impose par l’usage que chacun en fait.

Symbole de l’Amérique rurale, c’était le véhicule des fermiers et du Far West par excellence. Mais le pick-up a su séduire au delà des frontières et des continents et a su s’adapter à un marché plus grand public. Très prisé en Inde et au Royaume Uni où l’Isuzu D-max a été élu véhicule de l’année 2018, c’est au tour de la Tunisie d’enregistrer une croissance des ventes de presque 17% classant le véhicule parmi les utilitaires les plus vendus du territoire.

Il faut dire que les constructeurs ont su rivaliser d’innovations pour corriger la réputation de gros consommateurs d’énergie et de pollueurs de ces tout-terrains. Ils ont ainsi bénéficié d’améliorations importantes : efficacité des moteurs, piège à oxyde d’azote (NOx) performant et suppression de l’AdBlue pour Isuzu, réduction du poids des véhicules, augmentation de leurs capacités de chargement et tractage. Sans oublier le look qui se veut  aujourd’hui “freestyle” et qui séduit de plus en plus de familles.

pickup-isuzu-dmax
Devant l’offre croissante, comment bien choisir son pick-up ?

Parmi tous les types de carrosseries et de motorisations, quel est le pick-up qui vous correspond le mieux ? Comment choisir entre une cabine approfondie ou une double cabine ? Quel pick-up sera le meilleur partenaire pour un usage professionnel ou familial ? Pourquoi la notion de pont rigide ou de roues arrières indépendantes est-elle importante ? Côté avantages financiers, les conditions fiscales pour les utilitaires s’appliquent-elles aussi dans le cadre d’une utilisation privée ?

Autant de questions dont vous trouverez les réponses dans cet article du Mag de Starterre avec des conseils pour faire le bon choix au moment de l’achat de votre pick-up ainsi que l’accès à un catalogue complet des pick-up disponibles.

Bonne lecture !

Rédactrice : NatCordeaux