On peut être amoureuse de la montagne, fervente de ski nordique, écologiste dans l’âme, vouer une vraie passion pour les chiens de traineau et tout à la fois, apprécier particulièrement les services rendus par les deux Isuzu D-Max, utilisés dans le cadre de ses activités de musher professionnel.

Sandra Ferrari vit et travaille au cœur de la Savoie, au Grand Revard, au milieu de ses 66 chiens de traineau qu’elle élève, éduque, entraine et fait travailler dans le cadre de ses activités.

Installée depuis 1991, elle gère un chenil pédagogique ouvert toute l’année. De plus, en activités hors neige elle accueille le public pour faire des cani-randonnées avec les chiens, des sorties «  sulky » pour les petits, ou encore des sorties « bike-board » avec les chiens attelés, pour les sportifs.

Pour un musher professionnel, Ses chiens, un mélange d’huskies, labradors, lévriers, s’adaptent aux divers publics et leur permettent de s’adonner aux joies de la découverte d’une nature vierge et enneigée, en pratiquant la pulka  (sorte de traineau) ou le traineau tiré par ces chiens, dont le public se sent très proche.

musher
musher
musher

En route vers les grands espaces enneigés avec un musher professionnel

Pour la mise en place de ce genre d’activités, sur des lieux différents, il convient de transporter les chiens et le matériel sur les zones choisies pour l’aventure et c’est à ce propos , que Sandra Ferrari musher professionnel nous déclare tout de go, ne pas vouloir de « chariotte », comme il peut y en avoir chez d’autres constructeurs qu’Isuzu.

Elle a en effet jeté son dévolu –en fonction de son cahier des charges très particulier sur les D-Max. Elle en possède deux : un 1,9 l et un 2,5 l, tous les deux en boîte manuelle. La bonne réputation de la marque, les performances reconnues, la robustesse à toute épreuve et la fiabilité légendaire, ont motivé son choix.

A l’usage, Sandra reste convaincue qu’elle a vu juste, elle nous déclare d’ailleurs : «  Je veux que mes véhicules soient fiables et je veux pouvoir déplacer mes animaux en sécurité. En plus, je veux pouvoir grimper partout, en toute circonstance, par toute météo et en plus, avec une remorque chargée. Dans la remorque (fabriquée sur mesures et aux normes, chez Delberg à La Roche/Foron), j’installe 24 chiens et 12 sur le pickup. Et là, effectivement avec tout le matériel et les chiens ça fonctionne bien. C’est pour cela que j’ai choisi les Isuzu, avec eux, c’est sans souci. Je dois vous dire qu’avec le 1,9 l qui a moins de couple, je me marre un peu moins car par exemple, dans les épingles je dois passer la première petite… mais enfin c’est comme ça. En tout cas sur les deux D-Max je n’ai connu aucun ennui mécanique et ça c’est top ! »

musher
musher
musher
musher

Tout le monde est content

Avec beaucoup d’humour Sandra,notre musher, professionnel confirme que ses chiens apprécient eux aussi de « rouler » D-Max, pas étonnant d’ailleurs. En effet, leurs conditions de transport sont douillettes et en plus, entre deux trajets, leur maitresse respecte leur nature profonde en ajustant ses consignes d’activité à leur comportement. Par ailleurs Sandra  accompagne ses chiens « jusqu’au bout », en assumant les blessés, les réformés, les vieux avec toute sa générosité de cœur.

Au Grand Revard, où une grande harmonie règne entre les humains, la nature et les chiens, le D-Max à l’aise partout, évolue parfaitement à l’unisson, en apportant les services exigeants attendus, tout en respectant haut la main les normes antipollution, avec notamment le filtre à particules et le piège à NOx sur le nouveau modèle 1,9 l.

Sandra, d’un ton enjoué termine notre entretien par ces mots : « je suis contente de mes véhicules tant pour le travail, qu’en usage privé et de loisir, alors ça ne me pose pas de souci de le faire savoir. »

Merci à elle et bonnes traces avec les D-Max d’abord,  puis avec les chiens et les traineaux ! www.mikia.org

Alain Monnot, Crédit photos: Gilles Vitry, Stéphane Lecreux

Lepickup.fr respecte l'environnement
« Dans cet article, les photos de mise en situation des véhicules ont été prises dans des lieux privés ou publics autorisés dans le respect de la législation en vigueur inscrite dans l’article L362-1 (et suivants) du Code de l’Environnement »

[ Photos réalisées en Savoie sur le parking du gite de la Gaillarde ]

musher
musher
musher
musher